Sidya Touré : « Nous, nous ne disons pas comme certains puisqu’on ne nous donne pas raison, on descend dans la rue »

Le haut représentant du chef de l’Etat a envoyé une sérieuse pique à l’UFDG sans citer nommément le parti de Cellou Dalein Diallo. Sidya Touré soutient que sa formation politique mène un combat d’idées et non un combat de rue. Il l’a dit lors de son récent passage au siège de l’Union des forces républicaines (UFR).

Malgré sa proximité avec le pouvoir, l’ancien Premier ministre a rappelé que son parti s’est opposé manière farouche au point 2 de l’accord du 12 octobre relatif à la désignation des chefs de quartier au prorata des résultats des communales.

‘’Un débat s’est instauré pendant plus de 3 mois. La société civile, Faya Millimono et autres ont soutenu cette position qui nous semblait être la meilleure. Nous avons combattu l’idée proposée par l’UFDG et soutenue par le RPG’’, explique-t-il à ses partisans.

Dès lors que la cour constitutionnelle a rendu son arrêt, le parti de Sidya Touré a pris acte respecte la décision de cette institution à propos de la loi électorale. ‘’Nous, nous ne disons pas comme certains ‘puisqu’on ne nous donne pas raison, on descend dans la rue’. La cour constitutionnelle a décidé, c’est le texte qui est aujourd’hui en application.

Malgré notre position, nous prenons acte’’, lance-t-il à l’endroit du principal parti d’opposition.

Comments

comments

Partager